Trobar, chansons d'amour de la Vierge à la Dame

 

« Dans le kaléidoscope du discours que tient, sur la place du marché, à la cour seigneuriale, sur le parvis de l'église, l'interprète de poésie, ce qui se révèle à ceux qui l'entendent, c'est l'unité du monde »
Paul Zumthor  
 

Versus, Trope, Troubadour...

L'abbaye Saint Martial de Limoges possède une longue tradition musicale qui s'étend du IXe au XIVe siècle et dont l'apogée se situe au XIIe siècle. A cette époque la richesse de sa bibliothèque musicale est tout autant le résultat d'un immense travail de compilation et d'acquisition que de production originale. Cette production est particulièrement prolifique dans un genre que l'on nomme versus.

Le versus est une création littéraire mise en musique. Au XIIè siècle on appelle versus à peu près tous les chants strophiques ne faisant pas partie de l'office, qu'ils soient profanes ou pieux.

C'est ce terme versus décliné en  « vers  » que l'on retrouve dans la lyrique courtoise des troubadours pour désigner une composition nouvelle. Le nom même de troubadour (trobador) s'apparente à tropator : faiseur de tropes .
(Trobar ou tropare, c'est trouver, inventer, mais aussi augmenter, ajouter à une forme préexistante). Ce genre - le trope - appartient au répertoire de la musique monastique, c'est un terme utilisé depuis le VIe siècle.

 

Jean-Paul Rigaud : direction

 

Photo

CD Alpha - 522

Extraits

Prima mundi - Ensemble Beatus
00:00 / 00:00
Canveila lauzeta - Ensemble Beatus
00:00 / 00:00
Inviolata Maria - Ensemble Beatus
00:00 / 00:00

Critiques

 

Le son de ce disque est très français avec un idéal vocal qui est devenu comme une signature française pour le répertoire médiéval : des voix belles, claires, riches en harmoniques, fluentes, très souples, avec des ornements [ou "notes de passage"] rapides sans aucune âpreté. Beatus se joint ainsi aux ensembles créés dans le sillage du travail de Dominique Vellard et Marie-Noël Colette avec leurs idées de l'interprétation du chant grégorien où domine la flexibilité rythmique.
Karin Strinnholm-Lagergren

 

Un disque pour ceux qui aiment la musique médiévale sans trucage ni retouche sonore si souvent employés de nos jours. Une musique vocale pure et qui touche.

Josemi Lorenzo Arribas

 

Pour la première fois sur ce CD sont mis en regard de manière fascinante les deux aspects de ce renouveau du 12e siècle, à savoir les chansons du Troubadour Bernart de Ventadour et les chants spirituels (principalement polyphoniques) du monastère St. Martial de Limoges : une expérience d'écoute absolument unique. Les deux secteurs sont interprétés de manière très convaincante, justement parce que les différences structurelles sont également soulignées dans l'interprétation.
Bernhard Morbach, Kulturradio am Mittag

 

Contemporaneo alfiere dell'arte cortese del Trobar, l'ensemble Beatus condotto da Jean-Paul Rigaud valorizza un momento poetico in cui "composizione, trascrizione e interpretazione" si resero momento creativo indistinto, ove la parola ritualizzata e messa in scena - sia nel canto che nel racconto - si fa "atto di creazione, potenza e magia". Appunto la Parola e tutte le sue valenze sono l'inesauribile matrice che qui il gruppo, con nobilissima enunciazione e l'apporto delle seducenti figure della viella, eleva ad atemporale, luminosissimo affresco.
Romualdo Del Noce

© 2021 par Nicolas Sarre.

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Google+ Clean
  • LinkedIn Clean